Rappel des points importants sur le réméré immobilier

Pour conserver votre bien immobilier, le réméré vous permet d’obtenir des fonds afin d’apurer toutes vos dettes et demander ensuite un prêt immobilier pour racheter votre  bien

Les trois conditions préalables :

1 - Vérifier la valeur réelle, marchande, négociable de votre bien immobilier
2 - Le total de vos dettes ne doit pas dépasser 50% à 60% de cette valeur
3 - Vos revenus professionnels doivent être suffisant pour permettre l'obtention du prêt destiné à racheter votre bien

A savoir :

La durée du réméré ne peut pas, légalement, excéder 5 ans, entre le moment où un investisseur achète votre bien phase 1 et celui où vous faites un prêt bancaire pour racheter votre bien.

Pendant cette période prévue, vous continuer à jouir du bien et payez un loyer ou, selon le cas, une indemnité d'occupation.

La levée des inscriptions Banque de France et le montage de votre nouveau prêt immobilier, il vous faut généralement de 12 à 18 mois pour redevenir propriétaire, racheter son bien

Nous prévoyons en principe une durée plus longue jusqu’à 3 ans après laquelle vous devez avoir racheté votre bien. Si vous ne le rachetiez pas, l'investisseur en deviendrait définitivement propriétaire il pourra le vendre et se faire rembourser et vous reverser la différence.

Des imprévus peuvent survenir et que vous vous trouviez dans l'impossibilité de racheter dans le délai imparti alors vous pourrez :

- vendre votre bien à une tierce personne, à un prix supérieur à celui du réméré, pendant toute la durée du contrat de réméré ; le rachat du réméré et la vente à votre acheteur se feraient alors en même temps chez le Notaire et la somme restante vous serait reversée.

-  prolonger la durée de réméré sur une durée maxi globale de 5 ans, sous réserve qu'aucun incident ne soit survenu durant le déroulement du réméré, et que l'investisseur accepte d'en proroger éventuellement la durée.

Pendant la durée du réméré éviter de vous endetter à nouveau.

Les crédits à la consommation ou achat en plusieurs fois, même sans frais, risqueraient de vous pénaliser lourdement pour votre rachat. Les 3 derniers relevés bancaires seront nécessaires pour la phase 2 du réméré, des prélèvements éventuels peuvent motivés un refus de la banque .

La souscription d’un contrat d'assurance décès pour la durée du réméré est fortement conseillé,